Ho'oponopono

Cette méthode est simple à pratiquer, par tous, n'importe où, n'importe quand et elle est gratuite.

Elle est d'origine Hawaïenne.

Pour ma part, je la vois comme un cadeau. On est complètement autonome avec, elle est à notre disposition en tout lieu et en tout temps et elle est efficace. C'est merveilleux de voir ce qu'il en découle, les solutions qui s'offrent à nous, comment ça bouge.

 

Si vous ne connaissez pas du tout, vous aurez juste besoin au départ de lire sur le sujet afin de bien comprendre de quoi il s'agit et comment pratiquer. Soit en vous promenant sur internet, soit à l'aide d'ouvrages. Il en existe beaucoup.

 

Je vous conseille pour commencer (et pour moins de 10 €), un petit livre qui explique très bien la méthode et qui peut tout à fait suffire. Libre à vous ensuite d'explorer davantage avec d'autres livres. Suivez votre intuition si un autre vous parle plus que celui-ci évidemment.

 

Voici le titre : Ho'oponopono, de Maria-Elisa Hurtado-Graciet et Dr Luc Bodin. Edition Jouvence.

 

Il est vraiment très agréable et facile à lire et vous pouvez mettre en pratique aussitôt.

En quelques mots :

  • On part du principe que nous sommes responsable de tout ce qui advient dans notre vie : situations, évènements, rencontres..., et que nous portons en nous des mémoires qui génèrent ces situations.
  • Et que lorsque l'on rencontre une difficulté (relationnelle, personnelle, professionnelle, émotionnelle...), il s'agit d'une mémoire, inconsciente, erronée, qui crée cela et rejoue un scénario.
  • En s'adressant à notre Soi, notre partie supérieure, appelez-là comme vous voulez, nous lui demandons de nettoyer cette mémoire qui crée cette difficulté ou ce blocage ou cette souffrance... dans notre vie.
  • Cela à l'aide de quatre mots : Désolé, Pardon, Merci, Je t'aime.

N'y voyez pas dans les mots Désolé et Pardon une quelconque notion de culpabilité ou de faute. Il ne s'agit pas du tout de cela. Je le précise au cas où cela vous rebuterez.

  • Et la magie opère !

 

Oui, c'est aussi simple que cela. Même s'il ne s'agit pas de les dire intellectuellement, bien que cela fonctionne quand même, mais plutôt de ressentir cette demande faite à notre Soi. De répéter ces quatre mots comme une prière (c'en est une à l'origine, Hawaïenne) en pensant au sujet qui vous préoccupe. Et de laisser faire, de ne plus y penser. Dès que vous en ressentez le besoin, faites-le. Cela peut être matin et soir, à des moments que vous avez choisis ou bien n'importe quand dans la journée.

 

Pour ma part, quand je le pratique, c'est par périodes, en intensif, même la nuit ça se fait, je ne le décide pas vraiment, ça vient comme ça. Je me pose, je pense à la situation, je le ressens en le disant. La durée et le nombre de fois sont en fonction du ressenti. Et je constate rapidement les effets : des compréhensions profondes, des dénouements de situations, un mieux-être... Et parfois je me le répète en boucle sans vraiment me concentrer sur quelque chose de précis, comme un mantra, et là des éclairages ont lieu, des croyances émergent...

 

Pour le rythme, écoutez vous. Faites comme c'est juste pour vous. Il n'y a pas de règle, pas d'erreur possible dans la pratique.

C'est simple et profond en même temps.

Voici une petite vidéo de 20mn de Luc Bodin